Association départementale pour la sauvegarde de l'enfance à l'adulte d'Eure et Loir
Sauvegarde de l'enfance à l'adulte d'Eure et Loir
Voir le plan d'accès
PROJET ASSOCIATIF

STATUTS                    

RAPPORT D'ACTIVITE 2013

Présentation de l'Association  

Ses objectifs

Les Statuts de l'ADSEA disposent à l'article 1, que "la Sauvegarde de l'Enfance est une Association d'Intérêt Général, ayant pour objet toutes questions relatives à la Sauvegarde, l'éducation et la Rééducation des enfants, adolescents et jeunes adultes en difficulté. Elle pourra notamment :

 Participer, par tous les moyens, à la Protection et à l'éducation d'enfants, d'adolescents, et à l'insertion ou la réinsertion de jeunes majeurs ou de toute autre personne, quelque soit la nature de leurs difficultés ainsi qu'à la formation de tout personnel, nécessaire à cet objectif.

 Conseiller, aider, créer et/ou gérer des organismes ou des établissements ou services ayant cet objet, coordonner des initiatives et des réalisations tendant aux mêmes fins.

 Participer à l'élaboration d'une politique en faveur de l'Enfance et de l'Action Sociale.

 Promouvoir un mouvement d'opinion, de réflexion, et toutes actions de communication en faveur de la jeunesse et des personnes en difficulté."

Ces statuts sont complétés de trois textes de référence, la Charte Associative et le Projet Associatif, où nous présentons nos valeurs et notre philosophie d'action, nos engagements et nos réflexions pour l'avenir, et le Règlement Général, qui précise les rôles, les fonctions, l'organisation des hommes et des structures.

L'A.D.S.E.A. est issue du Comité de Protection de l'Enfance en Danger Moral, créé en 1918 sur le Département. Son Conseil d'Administration se réunit au moins tous les trimestres, son Bureau tous les mois, afin de statuer sur les orientations, les projets, les moyens de l'Association et de ses structures.

 

Ses missions  

Notre Association a mis en place au cours de plus de cinquante ans d'existence un ensemble d'établissements et Services, complémentaires, destinés aux enfants, adolescents, jeunes adultes voire aux parents, et maintenant à des adultes, présentant des difficultés diverses (troubles du comportement, de la personnalité, difficultés familiales, sociales, psychologiques, temporaires ou récurrentes). Ces structures permettent soit un hébergement adapté, soit un accompagnement, dans le milieu naturel, à court et moyen termes.

Les structures sont habilitées et financées par le Conseil Général d’Eure-et-Loir, la Protection Judiciaire de la Jeunesse, la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, ou selon l'activité par des subventions diverses (Caisse d’Allocations familiales, collectivités…)

 

Ses actions  

Des équipes pluridisciplinaires, spécialisées, sont chargées du travail d'éducation, de soin, d'insertion ou de contrôle. Elles sont composées en majorité d'éducateurs et éducatrices spécialisés diplômés et également de psychologues, moniteurs éducateurs, médecins psychiatres, assistantes maternelles, animateurs sportifs, éducateurs scolaires, élèves éducateurs, personnel des services généraux, secrétaires. Elles accueillent des stagiaires d'écoles dans la plupart des disciplines pratiquées. Ces équipes sont encadrées par des Directeurs, assistés de Chefs de service éducatif.

Le travail d'accompagnement éducatif est réalisé dans des structures de type "internat", en famille d'accueil, en milieu ouvert, par des activités de jour et en prévention spécialisée.

L'ensemble de l'activité de l'ADSEA possède un dénominateur commun : en œuvrant dans le respect des droits de l'enfant et de la famille, dans le cadre de la législation en vigueur, il s’agit d’accompagner vers l’autonomie et favoriser le mieux être des jeunes, enfants et jeunes adultes qui lui sont confiés, ou qui le sollicitent.

Les établissements et services, en effet, sont en relation avec leur public- enfants, adolescents et adultes, familles - avec ou sans mandat. Des centaines de jeunes, et leurs parents, dans ce cadre, confient tout ou partie de leurs difficultés aux professionnels de l'Association qui sont soumis aux règles de déontologie et, comme l'ensemble du personnel de la Sauvegarde, aux obligations de réserve et de discrétion professionnelle, gages du respect des Droits de l'Homme et de la qualité de la relation et de l'aide apportée.

L'accompagnement vers le mieux-être des personnes s'inscrit dans une logique de prise en charge globale, tenant compte des spécificités de chacun (Projet Individualisé), dans son environnement naturel, en engageant, de façon active, la participation de celui-ci : famille, école, quartiers, etc...

 
Création de site Internet : CVMH Solutions